Dre Caroline Kilsdonk

L’éthique : raison ou émotion?


Caroline Kilsdonk a obtenu un doctorat en médecine vétérinaire de l’Université de Montréal en 1992. Pendant la décennie suivante, elle a pratiqué en clinique pour animaux de compagnie et enseigné au collégial. Elle a ensuite consacré plusieurs années au soin de ses quatre enfants, maintenant des adultes. Un retour aux études lui a permis d’obtenir un certificat en gérontologie, un microprogramme de 2e cycle en médecine des animaux de compagnie et une maîtrise en bioéthique. Dans sa pratique, elle s’intéresse au comportement canin et donne des formations sur le sujet. Depuis quelques années, elle siège sur deux comités d’éthique (un humain et un sur l’utilisation des animaux en recherche) et rédige une chronique éthique dans la revue Le Vétérinarius. En plus de l’éthique professionnelle, elle s’intéresse aux émotions morales et aux neurosciences de l’éthique. En juin 2017, elle est devenue présidente de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec.